Le Wing : mode passagère ou nouvelle glisse addictive ?

le Wing Foil : mode passagère ou nouvelle glisse addictive ?

Le Wing Surf et son dérivé le Wing Foil (qui se pratique lui sur un Sup Foil) se pratique sur les mêmes spots que le Kitesurf, le Surf ou le Paddle, nécessite un peu de vent pour avancer et manipuler la Wing, permet de surfer même quand les conditions sont un peu ventées avec un plan d’eau clapoteux, ou de se balader en Paddle sans avoir à ramer. 

La Wing est cette petite aile gonflable, légère, compacte et maniable. On peut utiliser la Wing sur l’eau évidemment mais aussi à terre sur un skate, un mountainboard, des rollers et même à la Montagne en ski ou en snowboard.
Sur l’eau, on utilisera la Wing avec un Paddle (pour les débutants en général) ou avec un Surf Foil, un SUP Foil (planche plus petite et munie d’un foil pour voler au dessus de l’eau) pour les plus sportifs ou ceux ayant déjà des notions de glisse sur Foil.

Depuis 2019, l’engouement pour ce « nouveau » sport est incroyable ! Énormément de marques de Kite ou de Paddle s’y sont déjà investies. Certains riders ne font plus que ça : de la Wing ! En écoutant les pratiquants, faire du Wing devient addictif. Les limites sont sans fin, on apprécie les petites vagues, le vent léger, on n’est plus gêné par le manque de place ni par le vent rafaleux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *